en tete bierges

 
Notre prise en charge s'articule autour d'une double dimension institutionnelle et communautaire, selon 10 axes pédagogiques, qui constituent la toile de fond sur laquelle s'inscrivent toutes les activités concrètes déployées dans les différents services.

Vie communautaire

Chacun, personne avec une déficience intellectuelle ou éducateur, est avant tout partenaire. Ce mode de vie met la priorité sur le « être et faire ensemble » plutôt que sur le « faire pour... ».

Cela renforce le sentiment d'appartenance à un projet et les liens, y compris avec l'environnement extérieur.

Autonomie et épanouissement

Nous essayons de favoriser autant que possible l'autonomie de la personne accueillie, quelles que soient ses capacités et ses limites.

Chacun peut développer son autonomie et s'épanouir sur le plan personnel et relationnel à travers toutes ses activités: préparation des repas, entretien des locaux, entretien du linge, déplacements et activités à l'extérieur.

Relation à soi - valorisation - reconnaissance

Nous visons à ce que chaque personne que nous accueillons soit sujet de son devenir, dans un chemin de croissance soucieux du bien-être dans toutes ses composantes : hygiène, santé physique et psychique, respect de ses limites, soin apporté aux vêtements comme véhicule d'une image de soi positive, décoration personnalisée et entretien de sa chambre, etc...

Vie quotidienne

L'implication des personnes bénéficiaires comme partenaires dans les tâches quotidiennes leur permet de prendre conscience de l'importance du respect d'un bien commun ou même de se responsabiliser face à ses affaires personnelles.

Cela permet à chacun de se responsabiliser vis-à-vis de la qualité de ce qu'il réalise.

Relation aux autres - socialisation

Deux niveaux de relation se pratiquent : la relation éducative dans la juste distance et la relation personnelle, qui se vit dans la chaleur de l'affection plutôt que de façon fusionnelle.

Par ailleurs, chaque personne bénéficiaire est encouragée à diversifier ses relations à l'extérieur ; nous soutenons également l'entraide entre personnes bénéficiaires, à l'occasion de services rendus ou la réalisation d'un projet commun.

Rapport au cadre et à la règle

Chaque entité définit ses règles de vie spécifiques et sa manière d'impliquer les personnes qu'elle accueille dans la compréhension de ce cadre.

Les règles doivent être expliquées, accompagnées pour être intégrées, par exemple à l'aide de pictogrammes ou de dessins qui facilitent la compréhension.

Quand il y a transgression, chaque équipe recherche la sanction pédagogique ou mesure réparatrice adéquate en fonction de la gravité ou de la répétition du comportement.

Repères – rituels

La personne accueillie a besoin de sécurité et de repères pour oser la vie et l'autonomie. Ces repères ont une fonction structurante et rassurante. Ils sont ponctués de rituels tels que les fêtes. Dans la communauté, tout est occasion de fêtes qui permettent de célébrer les événements, de partager ensemble des moments de détente.

Vie affective et sexuelle

Les personnes accueillies vivent pour la plupart un célibat, choisi ou non. Certaines d'entre elles vivent une relation de couple plus privilégiée. D'autres souhaiteraient tant y parvenir mais n'y arrivent pas. Nous tentons d'accompagner chaque bénéficiaire à vivre au mieux ses relations aux autres, sachant que la sexualité met en œuvre tout le psychisme : besoin, désir et affectivité.

Chaque éducateur est attentif aux échanges de tendresse, aux moments de frustrations, de séduction, de solitude, en veillant à mettre des mots sur ce qui se vit, et en respectant l'intimité de chacun.

Apprentissages

Outre l'apprentissage de techniques spécifiques, la réalisation des repas, la boulangerie, la couture, la menuiserie, les lessives ou les activités créatives font appel à la lecture, l'écriture, le calcul, la motricité. L'usage du téléphone et l'écriture permettent d'entretenir les acquis en communication.

Le jardinage et les soins aux animaux mettent les personnes accueillies en interaction avec la nature et le rythme des saisons.

Elles ont aussi l'occasion de pratiquer leur citoyenneté dans des lieux de concertation communale ou lors des élections, le recyclage ou le respect de l'environnement, via le tri des déchets.

Bien vieillir

Etant donné l'avancée en âge d'un certain nombre de personnes accueillies dans les foyers et à l'atelier, il est indispensable de prévoir un accompagnement adapté à la problématique du vieillissement, en s'efforçant dans la mesure du possible de maintenir les personnes vieillissantes au sein de notre communauté, si elles le souhaitent.

Afin d'améliorer leur bien-être, les éducateurs leur consacrent des temps plus individuels d'écoute, de présence, de soins corporels, de suivi médical et d'activités adaptées à leurs centres d'intérêts et à leur rythme.