en tete namur

 foyers namur

Jusqu'à la fin de l'année 2020, le pôle d'hébergement de l'Arche à Namur était constitué de deux foyers qui accueillaient 14 personnes. Bartrès créé en 1979, situé à Vedrin et Le Tournesol, créé en 1992 qui se trouvait lui  à Bouge. Bien que très chaleureux, ces deux foyers en plus de ne plus répondre aux normes sanitaires et de sécurité, n'étaient plus du tout adaptés aux personnes vieillissantes. Il fallait trouver une solution. C'est alors, qu'un projet qui, à l'époque pouvait sembler un peu fou, a vu le jour. Construire 3 foyers contigus sur le terrain jouxtant le centre de jour Le Lumçon.

Aujourd'hui, grâce, d'une part à une équipe dynamique qui a su aller à la rencontre de généreux donateurs qui ont permis une construction en fonds propres et, d'autre part, une belle collaboration entre l'équipe de direction, les membres du personnel, les personnes accueillies et leur famille, le rêve est devenu réalité.

L'idée fondamentale du projet, était de prévoir un modèle de maisons unifamiliales personnalisées devant permettre de maintenir l'esprit de «foyer». En plus   des 3 maisons confortables et adaptées aux besoins des personnes à mobilité réduite, il y a deux studios, des chambres pour les volontaires et un espace communautaire favorisant les relations, la convivialité, l'ouverture, les célébrations festives.

Présentation des trois foyers

projet vivaldi
C'est un foyer plein de vie, dans lequel les émotions et les caractères peuvent varier, rythmer le groupe et les journées, à l'image des saisons. C'est aussi un foyer dans lequel la musique tient une grande place car toutes les personnes apprécient beaucoup en écouter ... Mimer l'orchestre est d'ailleurs un réel plaisir, le nom du foyer est donc trouvé! Les habitants de ce foyer sont David, Bérengère, Sabine, Priscillia, Jean, Raphaël et Marc. Viviane vit dans son propre studio, rattaché à ce foyer. Les éducateurs référents sont Tamara et Killian, aidés par Emmanouella et Paola, deux volontaires français.

 


Farandole der

 

«Besoin de rires, parfois besoin de pleurs. Besoin d'être ensemble. Rire. Faire la fête. Partager. Manger ensemble  Fêtes, vacances et week-ends communautaires. La vie. Tenir la main des autres, tenir la main des familles. Salle des fêtes. Être au foyer AVEC les autres, ... ». Cette liste de mots exprimés par les personnes accueillies dans ce foyer a permis de trouver le nom «FARANDOLE». Un foyer dans lequel on aime tout particulièrement l'image de se donner la main pour danser et être dans la vie, tous ensemble. Ce foyer est habité par Rita, Tiphaine, Marie-France, Mary, Patrick et François.Nathalie, arrivée en octobre, occupe quant à elle un studio individuel rattaché à ce foyer. Les éducateurs référents sont Martine, Alicia et Damien. Ils sont aidés de Perry et Maeva, deux volontaires qui sont respectivement namuroise et française.
Le rosier der

Le projet de ce foyer est de grandir, apprendre à devenir des adultes autonomes et à vivre ensemble. La couleur du foyer: le rouge, comme la peinture des murs du salon. Qu'est-ce qui est rouge et qui grandit? Les roses. Ce sont de belles fleurs rouges et quand on y regarde de plus près, sur aperçoit les épines sur la tige. C'est ce qui est aussi ce foyer: chacun est beau, a ses qualités mais aussi ses fromages et nous apprenons chacun à nous découvrir, à nous accepter et à vivre les uns avec les autres. Un quoi cela nous fait penser? Un rosier! Chacun de nous est une rose, tous ensemble nous formons le rosier, résistant aux intempéries ... mais toujours magnifique à regarder.Natalie, Marie, Florence, Sara, Noël et Vincent, habitants du Rosier. Les personnes y sont accompagnées par Maïté et Alicia. Paola, volontaire, vient également y apporter son aide.

 

 

 

 

Larche Aywaille
Larche Bierges
Larche Bruxelles
Larche Namur

pt ban namur

logo cocof


Logo AViQ grand