en tete namur

 

marc horiz

 Malte 2016

 

Jeanine, Luise et Jana, trois jeunes volontaires venues d’Allemagne au cours de cette automne 2013 nous parlent de leur vécu au sein de notre communauté.

Coucou, je m’appelle Janine, j’ai 19 ans et je viens d’Allemagne, de Hagen. C’est une ville située dans le nord-ouest, près de Cologne. Mon hobby favori est le sport. Soit le basket, soit le jogging ou depuis l’Arche, le vélo. À part cela, j’aime écouter de la musique, sortir avec mes amis au cinéma, au centre ville etc. Et j’aime découvrir d’autres pays. Depuis le 1er septembre, je suis volontaire à l’Arche Namur, au Foyer de Bartrès. Je me suis décidée à faire une année de volontariat avant de commencer mes études, pour vivre une expérience humaine différente. Un engagement social me semblait la meilleure possibilité pour faire connaissance de personnes avec une culture et une mentalité différentes. Dès que je suis arrivée à l’Arche, je me suis sentie à l’aise et la vie quotidienne avec les Personnes me plaît beaucoup. J’y vis beaucoup de moments chaleureux et j’y reçois beaucoup de joie. En plus , c’est un enrichissement pour moi avec tous les petits et grands défis chaque jour et je suis curieuse de vivre les jours qui vont suivre…

Salut je suis Luise et je viens d'Essen-Werden, au centre ouest de l' Allemagne. Durant mes temps libres, j'aime faire du sport et de la musique. Avant d'arriver en Belgique, j'ai terminé les humanités. Je voulais vivre une nouvelle expérience entre l’école et l'université. Aussi j' ai voulu m' engager dans un travail social et découvrir un domaine que je ne connaissais pas !  Il y a presque trois mois que je suis ici et c'est un grand plaisir de faire partie de l'Arche!

Bonjour les amis ! Je m'appelle Jana et je suis la nouvelle volontaire au foyer du Tournesol à Namur. J'ai vingt ans et je viens de Heidenheim en Allemagne du Sud. Mais l'année dernière  j'ai vécu à Londres où j'ai aussi travaillé avec des personnes handicapées. Je vais partager ma vie avec l'Arche durant les prochains mois. Après presque deux mois, je peux déjà dire que je suis très contente. J'y ai trouvé de nouveaux amis et aussi une nouvelle langue, le français. Je veux remercier toute la communauté de Namur de me recevoir à bras ouverts et je me réjouis à l'avance de ce temps que nous allons passer ensemble !

Stanislas et Nicolas, élèves à l’Institut Jean XXIII de Jemelle nous parlent d'une expérience particulièrement enrichissante !   

Sta et Nic pain b

Nous sommes le mardi 5 novembre 2013. Nous nous sommes rendus au Tournesol où nous avons été accueillis chaleureusement. Nous avons pu faire connaissance avec les pensionnaires, des êtres exceptionnels remplis d’amour. Nous avons découvert durant notre séjour les nombreuses activités (faire du pain, du jardinage,…).

La solidarité régnant entre eux nous a profondément marqués. Nous avons vécu trois jours de découvertes et d’expériences nouvelles qui nous ont enrichis et permis d’avoir un regard neuf sur le monde qui nous entoure.

Nous avons vraiment l’impression d’avoir trouvé une deuxième famille.

Un chaleureux merci aux membres du personnel et à l’ensemble des pensionnaires. Jamais nous n’oublierons notre séjour !

Angèle a vécu 4 ans en tant que volontaire au foyer de Bartrès. Elle nous parle de cette expérience.

Septembre 2009 je suis arrivée à « Bartrès », un des foyers de l’Arche de Jean Vanier. La seule chose que je savais c’est que c’est une communauté qui accueille des personnes avec handicap mental. C’était du nouveau pour moi. Est-ce que j’avais cette expérience pour suivre les personnes ? Les personnes allaient-elles m’accepter ? 

Ce furent autant d’appréhensions mais l’accueil, l’amour et cet esprit de  communauté, de vie familiale que vous m’avez apportés m’ont aidée à les surmonter. J’ai acquis l’expérience avec le temps  et ça fait 4 ans que je la vis. Ce fut un beau parcours avec de belles expériences malgré les sautes d’humeurs de certains jours. J’aurais bien voulu continuer à partager et à acquérir d’autres expériences avec vous mais voilà que d’autres exigences viennent s’ajouter aux habitudes quotidiennes. C’est un départ mais une belle amitié a commencé et restera.
Merci pour vos soutiens, encouragements et surtout de m’avoir acceptée à l’Arche. 

Angèle 

 

Cher vous tous, 



Je souhaitais vous remercier pour ces trois jours exceptionnels passés à vos côtés.

Grâce à cette retraite, j’ai pu rencontrer de nouvelles personnes qui m’ont permis de m’épanouir et je ne vous oublierai pas de sitôt.

C’est avec tristesse que je vous quitte et j’espère sincèrement que nos chemins se recroiseront.

Je n’oublierai pas : Rita pour sa bonne humeur journalière ; Natalie pour sa générosité et son talent pour le dessin ; Thérèse pour sa bienveillance et son sourire ; Martine pour sa motivation dans ce qu’elle organise et sa gentillesse ; Jean pour son humour et pour sa joie ; David pour son grand sourire et sa passion pour la musique ; Noël pour son humour et sa grande passion pour les bus ; Judicaël pour sa grande ouverture et son assurance et Viviane, pour tous les services rendus et pour sa gentillesse.

Bref, je vous remercie énormément de m’avoir accueilli au foyer « Le Tournesol ». Je vous souhaite une excellente continuation.

Adrien Piraux

Nous sommes Jonathan Morimont et Ysaline de Wilde et nous sommes en rétho au collège du Christ-Roi. Celui-ci organise pour ses étudiants de dernière année des retraites sociales et religieuses.

Nous avons tous deux choisi la retraite sociale car nous trouvions intéressant de passer du temps avec des personnes différentes que ce soient personnes sans abri ou avec un handicap.

Pour cette semaine de retraite, nous avons été envoyés au Lum’çon même si ce n’était pas notre choix prioritaire.

Nous sommes arrivés le lundi et n’avions aucune expérience avec la personne handicapée. Nous ne savions pas comment la semaine allait se passer, quelles seraient les difficultés et quels contacts nous allions avoir.

Très vite, nous avons été accueillis, et tout le monde venait nous parler. A ce moment-là, on a compris que cette semaine allait être formidable et nos craintes se sont très vite envolées. Le contact et les échanges se sont vite faits. Nous avons tissé des liens et vécu des moments forts avec eux.

Tous ces rires, ces sourires, ces émotions nous ont donné envie de passer plus de temps avec eux, de rester plus qu’une semaine au Lum’çon, de garder le contact. Et en parlant avec ceux qui ont travaillé dans les autres associations, nous avons compris que l’expérience que nous vivions était unique.

C’est pourquoi nous sortons de cette expérience grandis, plus forts et avec l’envie de revenir.

 Ysaline et Jonathan, lors de leur retraite service

L’Arche. Une destination que nous craignions un peu au début? Nous ne savions pas vraiment la réaction que nous aurions face aux personnes différentes.

Depuis quelques jours des tas de questions avaient fait irruption en nous… Comment se passe la vie là-bas? Allions-nous bien nous intégrer? Quelle était notre place à prendre?

Heureusement, les premiers contacts nous ont immédiatement rassurées. Sara, Vincent, Bérengère,… chacun a eu sa manière de nous accueillir chaleureusement.

Très vite, nous nous sommes plongées dans la vie hors du commun de la communauté.

Cette communauté déjà comme une famille pour nous.

C’est principalement lors du temps que nous passions dans les foyers que nous avons découvert une multitude de choses que nous n’aurions jamais pu imaginer. Des personnes surprenantes nous ont émues surtout par leur manière si simple de voir la vie. Nous avons réellement vécu avec elles une relation unique tellement propre à des personnes différentes, qui ne le sont en fait pas tant que ça.

Cette expérience nous a été enrichissante. Nous avons réalisé la chance que nous avions; Ils nous ont apporté tellement, avons-nous, nous aussi, changé un peu de leur quotidien? Nous l’espérons réellement, tout comme revenir dans cette belle communauté.

Véronique et Clémence, élèves à l’Institut du Christ Roi de Ottignies